Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Abonnez-vous maintenant et nous vous tiendrons au courant.
Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Relever le défi de l’intégration dans le Cloud Hybride

Relever le défi de l’intégration dans le Cloud Hybride
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

La croissance rapide des applications de cloud computing dans l’entreprise augmente considérablement la complexité de l’intégration d’applications.
Les acteurs du SI sont rapidement confrontés aux questions suivantes :

  • Comment alimenter les données des applications dans le Cloud Hybride pour la première fois ?
  • Comment déployer des utilisateurs « on premise » sur le Cloud ?
  • Comment gérer leur accès en toute sécurité ?
  • Comment assurer la cohérence de données partagées à travers toutes les applications ? Quel processus de mise à jour pour les données « référentiel » ?
  • Comment optimiser les processus métiers à travers toutes les applications en interaction ?

Cet article a pour objet de relater notre expérience, nos enseignements ainsi que les bénéfices de la nouvelle version Oracle SOA 12c dans un environnement de type Cloud Hybride (intégration Oracle CRM On Demand, Google Apps ou Salesforce)
Nos clients ont tous fait le choix de la plateforme d’intégration unifiée Oracle SOA Suite notamment pour les objectifs suivants :

  • Fluidité des échanges dans une approche plus métier
  • Intégration rapide et sécurisée en environnement Cloud Hybride
  • Exposition des services en mobilité

Intégration Cloud et on-premise
Les améliorations de la 12c permettent d’accélérer la mise en place de l’intégration des composants du SI, qu’ils soient hébergés en interne, dans un Cloud privé ou public.
Ceci est possible grâce à l’Introduction de nouveaux modules de la gamme Oracle Cloud Adapters, conçus pour aider les entreprises à concevoir et intégrer les principales applications SaaS telles qu’Oracle Sales Cloud, Oracle Marketing Cloud, Oracle Service Cloud, Salesforce.com et bien d’autres encore.
Des exemples concrets avec l’intégration Oracle CRM On Demand et Google Apps
Nos enseignements d’intégration d’Oracle CRM On Demand, de Google Apps en Cloud Hybride avec la nouvelle version Oracle SOA 12c sont les suivants :
Sur le plan technique, l’intégration avec Oracle CRM On Demand a été réalisée sans problème grâce aux capacités natives du bus de service. Les API côté OCOD étant exposées sous forme de services web standards (« SOAP over HTTP »), elles sont directement utilisables dans les développements OSB via l’utilisation de leur WSDL.
De plus, le CRM étant déployé dans le cloud Oracle, le mécanisme d’authentification a été très simplement délégué au bus de service: fournir le token de securité nécessaire est également pris en charge nativement (« WS-Security Username Token Profile 1.0 ») .
Ce mode de communication nous permet ainsi de synchroniser le CRM au fil de l’eau et en temps réel, de manière standard.
Pour l’intégration de GoogleApps, Google expose ses API en REST/JSON. Si le REST est en native dans la version 11g du bus de service (connecteur HTTP), le JSON ne l’est pas. Donc l’utilisation d’un traducteur Java pour transformer un message JSON en XML (et vice-versa) est indispensable.
Bonne nouvelle, la version 12c du bus de service gère en natif JSON. Une fonctionnalité qui se faisait attendre. Désormais, il est plus facile d’interagir avec les API Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.