Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Abonnez-vous maintenant et nous vous tiendrons au courant.
Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Oracle BAM : Superviser vos flux métier dans votre SI en temps réel

Si vous cherchez un moyen de superviser de manière synthétique vos flux métier dans votre SI en temps réel, Oracle BAM (Business Activity Monitoring) est là pour vous aider !
Oracle BAM est un composant de la Suite SOA d’Oracle, qui permet de superviser en temps réel des flux métier par des rapports,  des alertes e-mails, SMS, etc… Il permet de mettre en valeur les indicateurs clés de votre entreprise, ainsi que détecter les goulots d’étranglement de votre SI.
Dans cet article, vous trouverez un exemple concret et « user-friendly » de supervision de flux de données. Ces flux sont filtrés, transformés et routés de composants logiciels en composants. Dans notre exemple, un site E-Commerce propose des vols à ses clients par l’intermédiaire de ses partenaires. Les propositions des partenaires sont routées du SI du partenaire à l’application « Gestionnaire des partenaires », qui va les filtrer, les soumettre à un traitement et les router vers l’application « Gestionnaire du Marketing ». L’application « Gestionnaire du Marketing » filtre ensuite les propositions, les soumet à un traitement et les route vers le « Gestionnaire des Ventes », etc. Voici la représentation de ces flux dans BAM Active Viewer:
BAM Active Viewer
Sont tracés dans le rapport BAM ci-dessous les évènements suivant :

  • le nombre de propositions transférées par l’application « Gestionnaire des partenaires »,
  • le nombre de propositions reçues par l’application « Gestionnaire du Marketing »,
  • le nombre de propositions transférées par l’application « Gestionnaire du Marketing » en statut OK et KO,
  • le nombre de propositions reçues par l’application « Gestion des Ventes » en statut OK et KO,
  • le nombre de propositions transférées par l’application « Gestion des Ventes » en statut OK,
  • le nombre de propositions reçues par l’application « Gestion de la Comptabilité »,
  • le nombre de propositions reçues par l’application « Utilitaire de statistiques ».

Pour implémenter cette supervision, il faut :

  • Créer un dataobject dans le module Architect de BAM,
  • Créer une vue :
  • Mettre en « background » un schéma du SI ( des carrés et des flèches c’est pas mal )
  • Créer des rapports : collapsed list pour les PKIs et jauges
  • Enfin:
    • Soit, créer un processus métier non intrusif avec Oracle BPEL permettant de remonter ces données,
    • Soit, exploiter le module Enterprise Link d’Oracle Business Activity Monitoring pour pouvoir se connecter à des files JMS, des bases de données, etc…
    • Soit, les 2.

Ce rapport permet de mettre en évidence le nombre de flux qui circulent dans le SI, mais aussi les goulots d’étranglement (indicateurs de jauge strictement supérieurs à zéro). Il permet ainsi de réagir plus rapidement en cas de blocage puisque le rapport BAM est met à jour en temps réel.
En parallèle d’une cartographie progressive des flux de votre SI, vous pouvez avoir pour cible la supervision de la totalité des flux de votre entreprise. Oracle BAM vous aide pour cela en vous proposant une gamme assez large de sources de données possibles proposées par son module d’intégration Enterprise Link : système transactionnels, data warehouses, web services, message queues, la plupart des bases de données du marché, sources XML, etc… Cerise sur le gâteau, les interfaces de BAM peuvent être assez sexy pour être percutantes pour vos interlocuteurs-décideurs métier.
Maintenant c’est à vous de jouer !

1 réflexion sur “Oracle BAM : Superviser vos flux métier dans votre SI en temps réel”

  1. Have you had the experience of looking for a car only to end up feeling frustrated and overwhelmed by the
    process? It may be just be the case that you need some solid advice beforehand.
    The information included here can simplify the entire
    process of purchasing a car.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *