Processus « Local optimization » dans la SOA suite

LinkedIn 0
Twitter
Facebook 0
Google+ 0

Le processus « Local optimization » est enclenché quand une application composite SOA invoque une autre application composite SOA grâce à des appels directs Java dans un environnement dans lequel les deux composites sont sur le même serveur SOA (JVM).
 
Les appels directs Java sont généralement plus efficaces que les requêtes SOAP via HTTP. Par conséquent, chaque fois que les conditions sont réunies, Oracle SOA Suite optimise les appels de service pour les composites co-localisés en effectuant un appel direct.
 
Comment est déclenché le processus « Local Optimization »
Oracle SOA Suite effectue les vérifications d’état suivants pour déterminer si une optimisation locale est possible :

  • Il doit s’agir d’une invocation composite à composite : C’est le critère le plus fondamental, à la fois le client et la cible doivent être mises en œuvre sur le même serveur SOA.
  • Le composite cible doit être actif.
  • Les composites client et cible doivent être situés sur le même serveur.
  • Une étape importante est celle dans laquelle Oracle SOA Suite compare l’URL du serveur défini dans la configuration de l’infrastructure SOA (où est déployé le composite client) avec les valeurs de l’hôte et du port spécifiés dans l’URI du service cible : Les valeurs de l’hôte et du port doivent matcher pour conclure que les composites client et cible sont situés sur le même serveur, et déclencher ainsi le processus « Local optimization ».

 
Ci-dessous une figure illustrant comment activer les appel java directs entre composites, il faut renseigner les urls du serveur au niveau des propriétés communes de l’infrastructure SOA :
image13
 

LinkedIn 0
Twitter
Facebook 0
Google+ 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *