Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter

Abonnez-vous maintenant et nous vous tiendrons au courant.
Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Oracle Data Integrator à l'ère du Big Data

Impossible aujourd’hui de parler de Système d’Information, de volume de données, de traitements temps réel, d’analyse et de statistiques des données sans évoquer ce phénomène important qui s’installe discrètement mais sûrement dans le monde de l’Informatique décisionnelle : le Big Data.
Big Data
De nos jours, la stratégie d’une entreprise est gouvernée par les données qu’elles possède, de ses clients notamment.

Prenons quelques exemples dans le domaine du sport :

  • l’arrivée des capteurs dans de nombreux domaines avec l’exemple des raquettes de tennis surchargées d’électronique qui enregistrent des centaines d’informations sur chaque coup du joueur
  • les capteurs GPS fixés dans le dos des joueurs de rugby pour analyser leurs déplacements sur le terrain
  • les applications (sportives ou non) avec géolocalisation en temps réel, statistiques, historique, etc… sur smartphones (footing, vélo…)

D’une manière générale, le volume de données à analyser (et donc à stocker) ne va faire que de s’accroître au fil des années, et ce, de manière exponentielle. Et on sait que toute statistique est d’autant plus juste que l’historique sur lequel elle se base est important. Partant de ce principe, la question est : quelles solutions auront-nous dans les années à venir pour exploiter toutes ces informations ?
Le terme « Big Data » est donc venu là pour mettre un nom sur ce qui va devenir une des plus grandes problématiques de la Business Intelligence : savoir gérer et exploiter une quantité d’informations colossale tout en multipliant les services et en assurant des performances à la hauteur des attentes de nos clients.
Oracle Data Integrator répond parfaitement à ces besoins croissants de mouvements de données, d’agrégation, de calculs, de transformations, de performances, etc. Les données peuvent être complètement hétérogènes, structurées ou non, dans tous les cas ODI sait s’adapter à ces nouveaux défis qu’impose le Big Data. La personnalisation de ses KM (Knowledges Modules, qui permettent de modifier le noyau des processus d’intégration) en est le parfait exemple.
ODI HDFS
Avec le support entre autre des technologies Hadoop (avec le système de fichiers distribués HDFS : Hadoop Distributed File System), sur lequel les entreprises vont de plus en plus s’appuyer, ainsi que le support de nouveaux types de bases de données tels que NoSQL, Oracle Data Integrator, qui fait partie des outils phares de la manipulation de données à travers la couche Middleware, est déjà prêt pour se lancer dans l’ère du Big Data, et à continuer à être présent parmi les outils plébiscités par les entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *